moutons tabaski

Opérations tabaski 2021: Va-t-on vers des invendus ?

À la Une Actualité

Le scénario de l’année dernière risque-t-il de se reproduire cette année avec le surplus de moutons notés dans certains points de vente à Thiès, Kaolack, entre autre. Les opérations tabaski 2020 ont été marquées par des invendus occasionnés par la crise économique engendrée par la pandémie de Covid-19 qui continue de dicter ses lois avec le nouveau variant Delta.

Au total, 54.487 têtes de mouton ont été comptabilisées dans les marchés au bétail de la région de Kaolack, un nombre dépassant les besoins des populations locales estimés à quelque 50.000 moutons de Tabaski, a assuré à l’Aps, vendredi, Mamadou Lamine Diallo, inspecteur régional de l’Elevage et des Productions animales.

C’est le même scénario dans la région de Thiès où plus de 116.000 têtes de moutons ont été reçues à une semaine de la fête de la Tabaski, a indiqué jeudi la cheffe du service régional de l’élevage, le docteur Astou Fall. Un surplus de près de 8.000 moutons a été noté alors que la région avait totalisé 108.965 arrivées d’ovins.

L’année dernière la pandémie de covid-19 avait fortement impacté le business des éleveurs causant des invendus.

Senegal7

Partager