Image de Birahim SECK

Statut Chef de l’opposition : Birahim SECK tire sur la commission politique…

« Un piètre débat focalisé sur le chef de l’opposition est savamment orchestré par la Commission politique pour divertir et détourner l’opinion des vraies réformes institutionnelles dont le pays a réellement besoin. La démocratie et la stabilité du pays sont menacées par un mandat équivoque, une magistrature vacillante, une corruption étouffante, un parlement aphone, des institutions qui […]

Lire la suite