« Dans notre pays, il y a plus d’emplois à consolider que d’emplois à créer » ; Amadou Aly Mbaye Recteur de l’Ucad

Le Prédisent Macky Sall ne doit pas uniquement se limiter à trouver du travail aux chômeurs mais il doit également penser à ceux qui en ont déjà. Selon le Recteur de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar (UCAD), Amadou Aly Mbaye, « dans notre pays, il y a plus d’emplois à consolider que d’emplois à créer ».

Sans langue de bois, Amadou Aly Mbaye, après avoir salué la pertinence de l’initiative du chef de l’Etat, s’est voulu clair et précis dans ses propos. Selon lui, il y a plus d’emplois à consolider dans notre pays que d’emplois à créer. « Dans notre pays, il y a plus d’emplois à consolider que d’emplois à créer. Je pense que les statistiques sur l’emploi sont trompeuses. Ces statistiques ont été conçues pour permettre des données comparables entre pays mais ça ne rend pas compte fidèlement de la situation de l’emploi dans nos pays. Au Sénégal, le taux de chômage officiel tourne autour de 12,5%. Il y a des pays où ça tourne autour de 3%. Ça ne veut rien dire. Parce que les gens qu’on considère comme des employés ne se considèrent pas eux-mêmes comme des employés. Parce que la réalité est que leur emploi ne leur permet pas de vivre décemment. La proportion des emplois vulnérables est autour de 75% dans nos pays. Là, il s’agit des emplois à consolider contre seulement à peu près 12,5% ou 15% de la population en âge de travailler qui sont des chômeurs et qui donc constituent les emplois à créer », a déclaré l’agrégé en Sciences économiques.

D’après Amadou Aly Mbaye, pour mettre fin au chômage des jeunes, on a besoin d’une politique industrielle forte. Car celle-ci est fondamentale. Il préconise également la création d’emplois de masse qui permettront à beaucoup d’individus de trouver du travail à travers un seul secteur d’activité.

PUBLICITÉ
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *