Khalifa Sall tourne le dos au PS et tend la main à Macky

L’ancien maire de Dakar a tourné la page du Parti Socialiste. Il l’a fait savoir lui-même qui, pour une première fois est revenu sur “non” historique du référendum de 2016, qui lui a valu son expulsion du parti créé par Senghor.
Selon Khalifa Sall, le PS n’a pas respecté son engagement pris en 2012, devant ses militants
.


ADVERTISEMENT


« On avait dit aux militants en 2013 qu’on est en coalition avec le Président mais le PS va participer aux élections »a-assuré le leader de Taxawu Sénégal qui estime que « cela obligerait à clarifier le jeu politique ».
Pour khalifa Sall, Aminata Mbengue et Cie ont choisi « le confort de la majorité » pour défendre leurs intérêts et cela ne peut profiter qu’au Parti presidentiel.


En politique, celui qui a gagné à deux reprises la ville de Dakar tonne « à l’heure des élections, les leaders qui composent une coalition doivent retourner dans leurs partis pour mobiliser leur base et peser leur puissance»
Lui, qui aujourd’hui dirige une collation de plusieurs colorations politiques préfére ne pa apporter d’importance aux observateurs qui annonçait son retour au PS.

PUBLICITÉ


Chef de coalition, ancien ministre, ancien maire de Dakar et Grand Yoff, ancien député…, Khalifa Sall se dit porteur de solutions. Il a montré les couleurs de son programme pour sortir le Sénégal de la crise même s’il préfère se taire sur ses ambitions présidentielles. Pour lui, les assises et ses conclusions sont la solution de la réussite.

PID/Vito xalima.com

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *