officier russe

L’armée russe affirme avoir détruit un satellite

À la Une International

La Russie a reconnu mardi avoir effectué un tir d’essai contre l’un de ses vieux satellites en orbite, confirmant les accusations de Washington, mais soutenant que cela n’avait posé aucun risque pour l’ISS.

« Le 15 novembre, le ministère russe de la Défense a mené avec succès un test à l’issue duquel l’engin spatial Tselina-D, en orbite depuis 1982 et inactif, a été détruit », a indiqué l’armée russe dans un communiqué

AFP

Partager