Mali : Le Mouvement pour le salut de l’Azawad annonce l’assassinat d’un de ses chefs politiques et militaires

Au Mali, le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA) annonce l’assassinat le 1er juillet 2024, d’Ismaghil Ag Arahmat, l’un de ses chefs politiques et militaires, à Gao, renseigne Rfi. Il a été tué lundi dans la soirée, près de son domicile. Le MSA est un groupe armé local allié de l’armée malienne. Ismaghil Ag Arahmat avait pris part à plusieurs opérations contre les jihadistes de l’État islamique au Sahel (EIS), notamment à celle qui avait conduit à l’élimination de l’un de ses chefs, Abu Huzeifa, surnommé Higgo. Certaines sources évoquent une possible action de représailles de l’EIS. Le MSA parle lui d’« agresseurs non-identifiés », dénonce un « acte ignoble qui ne fera pas fléchir la détermination » du MSA.

Partager

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.