Patrice Évra verse le feu sur Macky

À la Une Actualité

A travers une vidéo de 5 minutes publiée sur son comptes YouTube, le joueur de football français, d’origine sénégalaise, Patrice Évra, présente ses condoléances aux familles éplorées et au peuple sénégalais avant d’exiger au Président Macky Sall de libérer le député Ousmane Sonko.

En prélude, il condamne les actes de barbarie et de vandalisme effectués par certaines personnes lors des manifestations notées ces derniers jours. Ainsi, le footballeur se désole de la perdition des valeurs morales et sociales du citoyen sénégalais réputé être courtois, joyeux, respectueux et bien éduqué. Mais avec un langage nuancé, il cherche à justifier lesdits actes. En effet, ce dernier prétend que ces agissements sont principalement dus à la situation d’extrême pauvreté qu’endure les populations qui en ont marrent de la mal gouvernance qui gangrène le pays.
Dans cette même lancée, Patrice demande au Président de la République, son excellence M. Macky Sall de très vite prendre ses responsabilités de chef d’État et d’instaurer l’ordre au lieu de s’entêter à faire du forcing en envoyant un ministre hautin, irrespectueux et autoritaire qui a bien jeté de l’huile sur le feu.
Mais en parlant concrètement du litige opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr, Évra dit être choqué de la gravité des accusations. Quant au soulèvement populaire, Patrice affirme être du côté du peuple et croit, peut-être à tort, à la théorie du complot qui serait dans une certaine mesure facile à démontrer et à prouver. D’ailleurs, d’aucuns estiment qu’il y a injustice, source de toutes ces histoires.
Avant de prononcer son dernier mot, l’international français a supplié le Président Macky Sall à ordonner la libération de M. Ousmane Sonko en vue de garantir la stabilité nationale afin de retrouver la belle image du Sénégal d’antan. Et pour finir, il demande aux manifestants de marcher pacifiquement et de ne rien casser ni voler sur leur chemin.

Partager