Revue de la presse sénégalaise du mercredi 9 décembre 2020.

Revue de presse : la souveraineté alimentaire et d’autres sujets à la Une (13 octobre 2022)

La stratégie de souveraineté alimentaire annoncée par le chef de l’Etat et d’autres sujets dont les nominations dans la haute hiérarchie militaire sont commentés par les quotidiens de ce jeudi 13 octobre 2022.

Pour «une amplification des productions agricoles et horticoles», Macky Sall opte pour «une stratégie de souveraineté alimentaire» qu’il veut «consensuelle, pragmatique et durable», selon Les Echos.

«Stratégie de souveraineté alimentaire, Macky Sall la veut consensuelle», affiche à la Une Le Soleil.

Le président de la République a demandé mercredi au ministre de l’Agriculture d»’élaborer, avant fin décembre 2022, une stratégie de souveraineté alimentaire du Sénégal consensuelle, pragmatique et durable».

Macky Sall, présidant le même jour la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, a évoqué dans sa communication la question du «renforcement de la souveraineté alimentaire».

Selon Le Vrai Journal, «Macky Sall insiste sur la souveraineté alimentaire».

La publication note que «depuis plusieurs mois, le Sénégal n’échappe pas à une forte spéculation. Ce qui n’est pas sans conséquences, puisque les prix des denrées de première consommation flambent à tout-va. Riz, huile, légumes, viande sont passés du simple au double voire au triple».

«Macky Sall fixe un nouveau cap pour une agriculture résiliente. Mieux, il persiste sur une souveraineté alimentaire du Sénégal qui, seule, pourra permettre de juguler les différents chocs, surtout exogènes», souligne la publication.

Le Soleil rapporte de nouvelles nominations dans la haute hiérarchie militaire.

«Macky Sall redistribue les cartes», titre EnQuête à propos de ces nominations.

«Le général de division Mbaye Cissé, nouveau chef de l’Etat-major particulier du président de la République, le général de brigade Souleymane Kandé, bourreau du MFDC, nommé chef d’état-major de l’Armée de Terre, le général Joseph Mamadou Diop, au chevet d’Air Sénégal», rapporte le journal non sans relever «la prolongation énigmatique de la limite d’âge du général Meïssa Cellé Ndiaye», l’aide de camp du chef de l’Etat, jusqu’au 05 avril 2024.

L’As parle de «jeu de chaises musicales à l’Armée» et titre : «Macky Sall fixe ses étoiles».

Sud Quotidien met en exergue l’état de dégradation des routes pendant l’hivernage et titre : « Dakar, les routes du cauchemar ».

Dans sa livraison du jour, le quotidien Bës Bi s’intéresse aux enfants qui font de la récupération sur la décharge de Mbeubeuss, dans le département de Keur-Massar.

«Pieds nus, tantôt sac à la main rempli, tantôt en bandoulière, il tente de supporter le poids. Les yeux rivés sur cette montagne d’ordures, dans une atmosphère de fumée âcre et irrespirable, il est à peine identifiable», décrit le journal.

«La seule certitude, c’est que c’est une âme humaine qui ne voit que des objets à transformer, à recycler. Parce que ça vaut de l’or, même si c’est dur. Cet enfant est comme ces centaines comme lui qui fréquentent la décharge de Mbeubeuss. Ils sont plus de 200 enfants à investir les lieux en quête de pitance», ajoute-t-il.

Pour Bës Bi, «l’annonce du retrait des enfants de la décharge de Mbeubeuss est une bonne nouvelle pour les défenseurs des droits des enfants. Chaque jour, ces moins de 10 ans pour la plupart envahissent les lieux. Ils viennent souvent de la banlieue dakaroise et sont exploités par des adultes. Ces mômes peuvent y trouver leur compte mais c’est aussi emprunter le chemin de la délinquance».

Partager