Warning: sprintf(): Too few arguments in /home/ngch0001/public_html/wp-content/themes/covernews/lib/breadcrumb-trail/inc/breadcrumbs.php on line 254

Gouvernement de transition au Mali : des militaires aux postes clés 🇲🇱

Quatre ministres du gouvernement de transition maliens sont militaires.

Le prĂ©sident de transition au Mali, Bah Ndaw, a nommĂ© un gouvernement de 25 membres dans lequel les militaires obtiennent les postes clĂ©s, selon un dĂ©cret lu lundi en direct Ă  la tĂ©lĂ©vision publique ORTM. Quatre ministères stratĂ©giques, la DĂ©fense, la SĂ©curitĂ©, l’Administration territoriale et la RĂ©conciliation nationale sont confiĂ©s Ă  des colonels, selon le dĂ©cret lu par le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la prĂ©sidence, SĂ©kou TraorĂ©.

Les colonels qui ont renversĂ© le 18 aoĂ»t le prĂ©sident Ibrahim Boubacar KeĂŻta, lors d’un putsch rĂ©alisĂ© officiellement sans effusion de sang, se sont engagĂ©s Ă  rendre le pouvoir Ă  des dirigeants civils Ă©lus au terme d’une pĂ©riode de transition d’une durĂ©e maximale de 18 mois. Après la prestation de serment le 25 septembre Ă  la tĂŞte de l’État de M. Ndaw, un colonel Ă  la retraite, et d’un vice-prĂ©sident de transition qui n’est autre que le chef de la junte, le colonel Assimi GoĂŻta, la dĂ©signation de ce gouvernement dirigĂ© par Moctar Ouane, un diplomate de carrière, marque une nouvelle Ă©tape dans ce processus.

Le colonel Sadio Camara, un des dirigeants de la junte, devient ministre de la DĂ©fense. Il a notamment Ă©tĂ© directeur du PrytanĂ©e militaire de Kati, en pĂ©riphĂ©rie de Bamako, oĂą est situĂ© le camp militaire d’oĂą est parti le coup d’État. Parmi les ministères rĂ©galiens, l’ancien procureur Mohamed Sidda Dicko est nommĂ© Ă  la Justice. Le porte-parole de la junte, le colonel-major IsmaĂ«l WaguĂ©, qui avait annoncĂ© en pleine nuit Ă  la tĂ©lĂ©vision la prise du pouvoir par l’armĂ©e, obtient le portefeuille de la RĂ©conciliation nationale.

PUBLICITÉ

Voici la liste :

Partager