Cedeao : le Nigérian Bola Tinubu

Nigeria : Les humanitaires inquiets par la recrudescence des violences

Au Nigeria, Gwoza peine à se remettre du triple attentat de ce week-end qui a fait 32 morts et une centaine de blessés. Pourtant, la vie semblait avoir repris son cours normal sur place suite au mouvement impulsé notamment par l’État de Borno dans cette ville martyre reprise par l’armée nigériane, avec l’aide la force conjointe multinationale. Des dizaines de milliers d’habitants sont revenus ces trois dernières années dans l’ex-capitale du Califat autoproclamé par Boko Haram de 2014 à 2015, renseigne Rfi. Comme dans de nombreuses localités du nord-est du Nigeria, le Programme alimentaire mondial apporte aux habitants de Gwoza du soutien alimentaire et une assistance financière pour accompagner leur retour dans leur communauté. Mais les attentats du week-end dernier font craindre de nouveaux déplacements de population.

Partager

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.