Momath BA responsable APR rufisque, alerte le président Macky SALL sur la situation dégradante de la vieille ville.

La situation actuelle que la ville de Rufisque est entrain de traverser doit inquiéter tout Rufisquois soucieux d’un lendemain meilleur pour sa localité.
Cela doit par ailleurs réveiller en tout un chacun, un devoir d’alerte et d’information auprès de l’autorité suprême pour des solutions urgentes et efficaces.

C’est dans ce cadre que le Responsable politique de l’APR à la ville de Rufisque Momath BA, nous parle sans langue de bois.
Il a à l’entame rappelé que la ville de Rufisque a toujours été avec le Président Macky SALL depuis le premier tour de l’élection présidentielle de 2012, au moment où il avait perdu le reste du Département. Pour dire donc que Rufisque a toujours porté son dévolu sur le choix Macky SALL.
Par contre, il est regrettable de constater qu’une léthargie exponentielle se matérialise de jour en jour depuis la réélection de son excellence le Président Macky SALL dans les rangs de sa formation politique du fait d’un manque de reconnaissance affectant ainsi l’animation dans la localité.

Ce qu’il y’a lieu de souligner aussi, est que la ville de Rufisque a toujours été au devant dans la gouvernance et la gestion nationale dans ce pays avec de hautes responsabilités au profit de ses fils.
Dans ce sillage, il est important aussi de rappeler que dans la Région de Dakar au sortir de la dernière élection présidentielle de 2019, seule Rufisque a donné une majorité absolue au Président Macky SALL, contribuant ainsi d’une manière légendaire à sa réélection.

A la suite de cela, force est de reconnaitre qu’en lieu et place d’une promotion, Rufisque est entrain de régresser sur tous les plans et d’écrire les pages les plus sombres de son histoire.
Peut-on dire que c’est un problème de leadership qui nous incomberait ? En tout état de cause certains responsables qui avaient même des postes et portefeuilles directionnels ont été dépourvus de leur responsabilité.

PUBLICITÉ

C’est devant cet état de fait que nous vous informons, Monsieur le Président qu’un mécontentement silencieux est entrain de prendre force dans la ville qui vous a tout donné au regard impuissant ou coupable de ceux qui étaient censés vous relayer. À cela s’ajoute le chômage des jeunes même si vous déroulez à travers le Gouvernement des programmes exclusivement dédiés à lutter contre cette problématique mondiale.

Il n’est pas encore tard son Excellence, c’est d’ailleurs ce qui motive cette interpellation respectueuse car Rufisque vous porte sempiternellement dans son cœur. Nous réitérons notre engagement et magnifions notre désir ardant de servir notre cher Pays à vos cotés, mais la ville de Rufisque sera toujours notre priorité.

Partager