Les maladies cardiaques, le diabète et la démence les principales causes de décès dans le monde, selon l’OMS.

Les maladies cardiaques restent la principale cause de décès.

Selon les Estimations sanitaires mondiales 2019 que l’OMS publie aujourd’hui, les maladies cardiaques restent la principale cause de décès dans le monde.

Ces nouvelles données couvrent la période allant de 2000 à 2019 inclus. Les estimations donnent à voir les tendances en matière de mortalité et de morbidité imputables à des maladies et à des traumatismes pour les 20 dernières années.

Les maladies cardiaques sont restées la principale cause de décès au niveau mondial ces 20 dernières années. Cependant, elles tuent maintenant plus que jamais auparavant. Le nombre de décès dus aux maladies cardiaques a augmenté de plus de 2 millions depuis 2000, pour atteindre près de 9 millions de décès en 2019. Ainsi, les maladies cardiaques représentent maintenant 16 % du total des décès, toutes causes confondues. Plus de la moitié des 2 millions de décès supplémentaires concernent la Région OMS du Pacifique occidental. À l’inverse, la Région européenne a enregistré un recul relatif des maladies cardiaques avec une baisse de 15 % du nombre de décès.

Le diabète et la démence entrent dans les 10 premières

PUBLICITÉ

La maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence figurent désormais parmi les 10 principales causes de mortalité dans le monde et se classaient au troisième rang dans les Amériques et en Europe en 2019. Ces affections touchent les femmes de façon disproportionnée : à l’échelle mondiale, 65 % des décès dus à la maladie d’Alzheimer et à d’autres formes de démence concernent des femmes.

Le nombre de décès imputables au diabète a augmenté de 70 % dans le monde entre 2000 et 2019, avec une hausse de 80 % du nombre de décès chez les hommes. En Méditerranée orientale, les décès dus au diabète ont plus que doublé et représentent la plus forte progression en pourcentage de toutes les régions de l’OMS.

Source : OMS

Partager