Formation Formation professionnelle : L’Agence marocaine de coopération a octroyé 658 bourses aux Sénégalais en 2020-2021

Le royaume du Maroc reste déterminé à accompagner le Sénégal dans sa politique de développement du capital humain. C’est ce qui ressort des propos du Directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale (Amci), Mouhamed Metqhal. La structure, créé en 1986, a octroyé jusqu’en 2021, 658 bourses d’études à des Sénégalais. 

Le Maroc s’est engagé à soutenir les initiatives du gouvernement sénégalais en termes de formation et d’employabilité des jeunes. Le Directeur général de l’Amci, Mouhamed Metqhal, l’a confirmé en déclinant l’approche de la structure qu’il dirige et qui apporte des solutions aux besoins de formation des pays de l’Afrique subsaharienne. Il s’est réjoui du fait que le Royaume chérifien ait mis en place des mécanismes qui contribuent au développement du capital humain de l’ Afrique subsaharienne. Dans cette optique, le Sénégal, qui est présenté comme un pays frère et un partenaire stratégique, continue à renforcer ses ressources humaines grâce à des offres de formations professionnelles et universitaires proposées par l’Amci.

Depuis sa création en 1986, la structure a accueilli 12 000 étudiants africains issus de 47 pays. Le Sénégal y compte un nombre important d’étudiants. Les chiffres, en date de 2020, parlent de 2234 lauréats sénégalais . Ce sont 731 étudiants sénégalais qui ont pu poursuivre leur études au Maroc en 2021, parmi eux 658 ont bénéficié d’une bourse de l’Amci. Une tendance haussière qui semble démontrer le dynamisme de cette coopération bilatérale. En effet, sur un total de 604 étudiants sénégalais, en 2020, 554 sont des boursiers de l’Amci.Dans ce sillage, le Dg de l’agence marocaine de coopération internationale renseigne que le quota officiel est de 170 places pédagogiques avec bourses dont 150 en formation universitaire et 20 en formation professionnelle. Des cadres et travailleurs sénégalais sont envoyés au Maroc pour renforcer leurs capacités. Seulement, selon les responsables de la structure, les bouleversements générés par la crise sanitaire ont impacté, cette année sur les cours qui se font à distance pour la formation universitaire. Ils soulignent que le programme de formation professionnelle a été suspendu rappelant que celle-ci est basée beaucoup plus sur les travaux pratiques.

Par ailleurs, pour cette période 2020-2021, ce sont 42 étudiants sénégalais qui ont porté leur choix sur les filières médicales, contre 331 qui ont jeté leur dévolu sur l’ingénierie, les sciences techniques, 208 sur les études économiques, juridiques et de gestion , 137 sur les lettres et sciences humaines.

Créé en 1986 par le royaume du Maroc, l’Amci est présentée comme un outil principal de la coopération internationale. L’institution, dirigée par un ambassadeur nommé par le Roi Mohamed 6, se charge de recruter, par voie officielle, des étudiants. Avec quatre domaines d’intervention, l’Amci s’occupe, entre autres, de l’accueil et de la gestion des étudiants étrangers au Maroc dans les différentes filières universitaires, techniques et professionnelles.

« La politique de l’Amci est un axe majeur de la politique étrangère du Royaume. L’Afrique est la cible majeure des actions et programmes de la coopération du royaume chérifien » nous indique le responsable de la structure. Ce n’est pas fortuit également, selon lui, si la politique africaine est bâtie par le Roi Mouhamed 6, qui accorde un intérêt soutenu à l’émergence de ressources humaines qualifiées en Afrique.

Selon les informations reçues sur place, l’Amci mène ses actions en étroite coordination avec le ministère des affaires étrangères en partenariat avec d’autres départements ministériels . Ils cherchent à donner corps à cette volonté du Roi Mouhamed 6 d’atteindre « des résultats mesurables en terme de croissance et de bien être des populations du sud dans les domaines social, culturel, environnemental et religieux ».

Matel BOCOUM

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *