Pape Diakhaby

Mort de Pape Diakhaby : Les étonnants aveux du propriétaire de l’arme à feu

À la Une Insolite

Après s’être rendu à la police, Djiby Ndao, le propriétaire de l’arme à feu ayant entrainé la mort du jeune menuisier Pape Diakhaby tué par erreur par son ami laveur de voiture, est enfin passé aux aveux.

En effet, entendu par les policiers du commissariat de Wakhinane Nimzatt, Djiby Ndao, 36 ans, a avoué qu’il ne disposait pas d’autorisation de port d’arme. Mais, celui-ci,  employé à La Poste, justifie son port d’arme par le fait qu’il transporte souvent de fortes sommes d’argent dans son véhicule.

Il ajoute par ailleurs avoir acheté l’arme du crime, un pistolet automatique de marque Taurus, auprès d’un ami établi en Europe, et se serait procuré des munitions de calibre 22.

A l’en croire, il avait caché l’arme dans un étui dissimulé sous le siège passager avant. Ce, alors qu’il devait se rendre à l’AIBD pour accompagner un parent, informe L’Obs.

sene.news

Partager