Pandémie: situation chaotique en Inde, dépassée par la crise sanitaire

À la Une International

En 24 heures, le pays a enregistré près de 350 000 nouvelles contaminations au Covid-19. Les hôpitaux ne parviennent plus à faire face, au point que la communauté internationale a promis d’aider le gouvernement indien.

Dans la rue, un homme est en larmes, dévasté par le décès de son frère. Chaque jour en Inde, ce sont les mêmes scènes de détresse et de désespoir. Faute de place et par manque d’oxygène, des patients atteints du Covid décèdent aux portes des urgences. « Je suis allé dans presque tous les hôpitaux de la ville. Tous m’ont dit qu’ils n’avaient pas d’oxygène. Même dans l’un des plus grands de Delhi il n’y en avait pas. Ils nous ont chassé », regrette l’homme. Submergés par l’épidémie de jour comme de nuit, des hôpitaux ont même fermé leurs grilles : ils n’accueillent plus aucun patient Covid. Partout dans la capitale, les services d’urgences débordent. Dans un crématorium de la capitale indienne, les crémations s’enchaînent à un rythme jamais vu avant. Par manque de place, les crémations se font dehors dans une cour transformée en brasier géant.

La communauté internationale « au chevet » de l’Inde
« La communauté internationale se porte au chevet de cette Inde malade, tant le pays manque de tout : de lits, d’oxygène, de médicaments. Face à cette situation chaotique, Singapour et les Émirats Arabes Unis vont livrer par avion des conteneurs d’oxygène. L’Union européenne a elle aussi promis d’apporter son soutien en activant son mécanisme de protection civile » explique la journaliste France Télévisions Angélique Forget, en duplex depuis New Delhi, la capitale du pays. « La France a elle aussi fait savoir qu’elle livrerait de l’oxygène en grande échelle.

France info

Partager