Marie Teuw Niane : L’alphabétisation pour tous, un rêve possible.

Je rêve, chaque jour, que chaque sénégalaise et chaque sénégalais sache lire et écrire, dans sa langue, dans une langue étrangère, avec des caratères latins, arabes, peu importe.
Lire et écrire, quelle merveille ! Ne plus partager une partie de son intimité avec une autre personne, même ses enfants car c’est tellement frustrant! Ne plus barbouiller son écritures avec des signes dont le sens nous échappe parce qu’on veut seulement se faire comprendre.
Se sentir libre parce qu’on sait écrire et lire, choisir ses lectures, écrire ce qu’on veut à qui on veut. Savoir lire et écrire nous offre la possibilité de décider en toute liberté d’apprendre parce qu’on veut comprendre, se servir d’un savoir, utiliser une technique, s’informer et par-dessus tout, simplement gagner la liberté se cultiver.
Les pouvoirs publics ont tout intérêt à ce que les populations soient alphabétisées, soient instruites, aient accès à la connaissance, à la science et à la technologie. Tous les pays émergents ont, dans leur phase initiale de construction de l’émergence économique, réalisé l’alphabétisation de leur population.
Nous avons beaucoup d’associations, d’ONG qui travaillent dans l’alphabétisation, nous avons les titulaires de licences ou de master de la section langue et culture africaine de l’UFR Civilisation, Religion, Arts et Communication de l’Université Gaston Berger qui associés à une mobilisation nationale de toutes celles et ceux qui ont un niveau de la classe de troisième pourraient s’ils sont formés en quelques jours, faire en sorte que d’août 2021 à juillet 2022, nous gagnions la bataille de l’éradication de l’analphabétisme dans notre pays le Sénégal.
Pour que cette armée nationale d’instructeurs puisse réussir, pour que ce défi de l’alphabétisation puisse être gagné et il sera gagné, il faudra une vaste campagne nationale de communication, de sensibilisation et d’appropriation des bienfaits de la maîtrise de l’écriture et de la lecture.
Je rêve que parmi les soixante cinq mille (65 000) emplois que le Président de la République va créer à partir du mois de mai que des milliers d’emplois soient dédiés à l’alphabétisation. Ces jeunes recrutés, formés seront la locomotive de cette campagne généreuse de transformation de notre pays, sur toute l’étendue de son territoire, dans toutes les communes en une vaste école pour tous. Les vacances citoyennes devront aussi durant cette période se concentrer sur l’éradication de l’analphabétisme.
Enfin, pour cette cause nationale, je rêve que le Sénégal se rassemble, pour qu’ensemble, les sénégalaises et les sénégalais conquièrent plus de dignité, plus de justice, plus de liberté parce qu’ils ont conquis le droit de lire et d’écrire.
Enfin, réveillé, j’espère être illuminé par le Sénégal nouveau de la connaissance.
Unis et engagés
Nous vaincrons
Mary Teuw Niane
Dakar, le 26 avril 2021

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *