Justice : M. M. Thiam et Cie condamnés à cause d’une histoire d’or

Fait divers Justice

Les histoires d’or n’ont pas cessé de secouer le pays ces derniers temps. Cette-fois, très loin des zones aurifères de Kédougou, une rocambolesque affaire liée à ce métal précieux envoie un groupe d’individus derrière les barreaux. En effet, M. M. Thiam, A. Bâ et M. Gueye ont comparu, hier, au tribunal de grande instance de Dakar. Ils sont poursuivis pour escroquerie et recel portant sur quatre parures en or de 18 carats l’unité estimées à une valeur de deux millions trois cents quarante-quatre mille (2.344.000) francs.

Devant la barre, A. Bâ et M. Gueye ont reconnu les faits pour lesquels ils sont poursuivis.  Quant à M. M. Thiam, c’est un repris de justice qui a reconnu à son tour les faits.

M. Kanté qui s’est constitué partie civile, devait livrer une parure en or aux Maristes d’une valeur de 554.000 francs. « Arrivé sur les lieux, j’ai remis le bijou à M. M. Thiam qui m’a invité à l’attendre au salon avant de prendre la fuite. »

Selon l’avocat de la défense, A. Ba est le père de la jeune fille qui s’est noyée dernièrement à la plage de Malika. La robe noire estime que dans ce dossier, il n’y a pas de recel car les prévenus ont tous payé. Le Procureur a requis 3 mois d’emprisonnement.

Au terme des plaidoiries et des prétentions des parties, le juge rend sa décision et condamne M. M. Thiam à une peine d’emprisonnement d’un an ferme. S’agissant de ses acolytes, ils ont été plus chanceux. Ils ont été condamnés à trois mois assortis de sursis.

Partager