Collectif Mame Maodo

Déclaration du « Collectif Mame Maodo » pour que cessent les attaques et agressions contre Tivaouane et le Khalife général des Tidianes

Actualité

Excellence Monsieur le Président de la République du Sénégal ;
Eminence Seydi Aboubacar Mouhamadoul Mansour, Khalif Général des Tidianes ;

Au khalife de transmettre nos sincères salutations aux Eminences khalifes généraux à la tête desquelles
Cherif Abdoul Moutalib At Tijany, le Khalife Serigne Bachir Tall de la Famille Omarienne et Serigne Mountakha Mbacké de Touba et tous leurs homologues des distingués familles religieuses du Sénégal;

Mesdames et Messieurs les autorités administratives, politiques et corporatives en vos qualités et rangs distingués tout protocole respecté ;

Messieurs les Imams et autorités coutumières ;
Chers condisciples et confrères ;
Chers coreligionnaires ;
Chers concitoyens ;

Tivaouane et sa sainte Hadara est une communauté disciplinée, attachée aux valeurs de courtoise et de citoyenneté tirées des enseignements de Seydil Hadji Malick RTA. La tolérance dont font montre les autorités spirituelles ainsi que les disciples est une des identités remarquables de notre nation. Celle-ci semble cependant, aux yeux de certains esprits, une passivité assimilable à de la couardise au point que des attaques aussi irrévérencieuses qu’abjectes sont constamment dirigées contre Tivaouane et ses symboles. Malgré l’irrespect et la malhonnêteté dont font montre les auteurs d’une telle entreprise, les disciples Tidianes sont restés pondérés. Observant scrupuleusement les conseils avisés du patriarche Seydi Aboubacar Mansour, apôtre de la non-violence, de la tolérance, de l’esprit d’ouverture et de dépassement Ce n’est pas une raison pour que les attaques mal fondées et malhonnêtes fusent de tout bord. De même, rien ne saurait les justifier au regard de la posture de Tivaouane faite de vertus et de valeurs islamiques et humaines tout court.

Cette situation a fini d’exaspérer toute la communauté Tidiane si ce n’est islamique tout court. Fort de ce constat, les dérives et autres formes de provocation provenant de personnes identifiées ou identifiables ont fini d’éveiller ce qui somnole en tous. La capacité de riposte à la hauteur de l’affront est à portée de main pour qui sait l’étendue de la hadara de Maodo et la richesse de sa composition.

Devant pareille situation, nous Collectif Daara Mame Maodo Wattu sunu paspas, regroupant toutes les sensibilités de la sainte Hadara de Tivaoune, invitons à rétablir l’ordre. Cela, dans le but d’éviter toute réaction incontrôlable du disciple touché par la liberté exacerbée de ton, l’incrédulité et l’absurdité des propos publiquement tenus par des individus tels que Iran Ndao et ses semblables relayés par une certaine presse complice et tout aussi irresponsable.

Considérant que le Khalife général est une institution cultuelle devant jouir d’une protection par nos lois ; Considérant que la communauté Tidiane promeut l’excellence et le respect des valeurs humaines dans un cadre pluriel, normatif et réglementaire ;

Considérant que les attaques constituent des risques d’instabilité pour la paix civile ;
Considérant que les média ont une mission d’information, d’éducation et de sensibilisation et en aucun cas ne sont des tribunes pour un règlement de compte personnel ;
Considérant que la jeunesse de la Hadara Tidiane peut à l’instar de tout mouvement imposer le respect dû ; Considérant que l’attitude citoyenne et respectueuse des lois de notre pays est un choix assumé,

Nous collectif Daara Mame Maodo wattu sunu paspas :
Exigeons l’arrêt sans délai des attaques d’où qu’elles proviennent ;
Estimons :
Que des énergumènes comme Iran Ndao, n’ont aucune place dans les tribunes médiatiques, au nom de la paix civile.
Que le groupe DMEDIA doit s’interdire tout lien avec un élément subversif qui diffuse de la haine et les germes de la division confrérique à travers une tribune islamique transformée en un show indescriptible et indigeste à tout esprit normal. Pendant 20 mois, les attaques d’Iran n’ont fait l’objet d’une quelconque réaction, ce qui serait suspect de complicité pour un patron lié à une communauté religieuse.

Que déclarer « qu’une mosquée est comme un vil et exécrable bâtiment » est trop grave et attentatoire à la foi musulmane, et par conséquent disqualifie Iran Ndaw au titre de prédicateur pour l’Islam en général et la Tijaniya en particulier ; Ces propos grave et attentatoire à la foi musulmane, disqualifie Iran Ndao du titre de prêcheur au nom de l’islam, au contraire c’est un prédicateur de la haine.

Que toute attaque sera désormais sanctionnée par une riposte sévère et tout aussi instantanée ;

Que nous nous réservons le droit pour la suite judiciaire à donner à celle-ci par nos avocats constitués pour que Tivaouane soit respecté par tous.

Cette déclaration a valeur de mise en garde à l’endroit :

  • des auteurs de ces attaques contre Tivaouane,
  • de l’autorité qui doit garantir la paix civile ;
  • de la presse qui doit assumer ses responsabilités ;
  • des disciples de Maodo autour de son Khalife général pour une remobilisation autour de l’identité
    commune Cheikh Seydil Hadji Malick SY RTA.

Fait à Dakar le 27 Novembre 2021
Pour le Collectif, le Pool de Coordination

Partager