Haut-Karabakh: Une attaque de missiles arméniens tue 13 civils dans la Ganja azerbaïdjanaise

International

➡️Treize civils ont été tués et plus de 40 autres ont été blessés lors d’une frappe de missiles arméniens de bonne heure sur la deuxième plus grande ville d’Azerbaïdjan, Ganja, a annoncé samedi le bureau du procureur général azerbaïdjanais.

Le bureau du procureur général a déclaré qu’un quartier résidentiel de Ganja, à des kilomètres du Haut-Karabakh occupé, avait été bombardé par des missiles et qu’une vingtaine d’immeubles d’habitation avaient été touchés.

Le bureau du procureur a déclaré que l’Arménie avait également tiré des missiles sur la ville de Mingechavir mais que le système de défense aérienne azerbaïdjanais les avait abattus.

L’assistant présidentiel azerbaïdjanais Hikmet Hajiyev a qualifié les attaques d ‘ »aveugles ».

➡️ »Les appels sans scrupules à un cessez-le-feu humanitaire devraient les considérer comme des crimes de guerre de la part de l’Arménie », a-t-il déclaré.

Dans une série de tweets, Hajiyev a déclaré que l’Arménie avait lancé des frappes pour attaquer « les civils dans les villes azerbaïdjanaises d’une manière traîtresse et cruelle » à la suite de la livraison récente d’un nouveau système de missiles qui avait été amené dans le pays.

Les secouristes et les volontaires creusaient des décombres dans les zones ciblées afin de sauver les personnes enterrées lors des grèves, un enfant étant mort à l’hôpital après avoir été évacué des lieux.

Le porte-parole du Parti pour la justice et le développement (Parti AK) au pouvoir en Turquie, Ömer Çelik, a condamné les attaques contre Ganja, déclarant qu’elles constituaient des crimes contre l’humanité et ne resteraient pas impunis, appelant à leur condamnation «au nom de l’humanité et de la loi».

La dernière explosion de combats entre les forces azerbaïdjanaises et arméniennes a commencé le 27 septembre et a fait des centaines de morts.

Partager