Tivaouane mosquée, Sénégal.

Tivaouane attend le décret présidentiel ! (Par Mayel SECK)

À la Une Société

 Votre Excellence Monsieur le Président de la République de tout sénégalais, l’Éminent, le brillant « Géologue », Tivaouane Département, est-il beaucoup plus riche que Dakar région en ressources naturelles ? Einstein, leader charismatique et symbole de l’intelligence aimait s’interroger avec humour et élégance : « que connaît un poisson de l’eau dans laquelle il nage ? »

 À vrai dire, Tivaouane constitue, par excellence, un département exceptionnel et chaleureux. Dès lors, nous abaissons l’aile de l’humilité, attendant avec beaucoup d’intérêt le décret présidentiel érigeant Tivaouane en quinzième Région administrative du Sénégal, vu l’article 43 de la Constitution, Charte fondamentale !

 Votre Excellence Monsieur le Président de la République, le fameux Projet « Tivaouane quinzième Région administrative » serait en phase avec le PSE Plan Sénégal Émergent. Sur ce, nous vous supplions de valider ledit Projet au vu des articles 26, 42, 43, 44, 45, 47, 51, 52, etc. de la loi constitutionnelle n° 2016-10 du 05 avril 2016 portant révision de la Constitution et l’article 2 de la loi n° 2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des Collectivités locales !

 Vous savez, Dieu, Créateur et Maître de l’autorité absolue donne le pouvoir à qui il veut, parmi ses créatures. En ce sens, la fonction de Chef d’État est sacrée. Ce dernier pourrait être considéré comme le citoyen « le mieux informé, le mieux renseigné » dans un État donné.

 Votre Excellence Monsieur le Président de la République, comme vous le savez, Tivaouane commune a été créée par arrêté n° 933 du 31/12/1904. La superficie de Tivaouane département doté de (Paix sociale, Ressources humaines de qualité, influence géopolitique internationale, Position stratégique, Zircon, Gaz, Phosphate, Climat stable, Silex, Acide, Terres arables, Mer, Nappes phréatiques proches, Centrale à charbon, Centrale thermique, Centrale solaire, Centrale éolienne, etc.), est 3 121 km2, Thiès département 1 873 km2, Mbour département 1 607 km2, Dakar Région « 550 km2 ».

 Votre Excellence Monsieur le Président de la République, nous considérons que la dépendance de Tivaouane vis-à-vis de Thiès serait une erreur politique et administrative devenue un handicap, une entrave, une contrainte majeure, un frein, un blocage inacceptable et insupportable concernant le progrès de Tivaouane ; on pourrait même dire une sorte de « colonisation administrative ». Maintenant, sénégalaises et sénégalais, humanité toute entière, Tivaouane devra-t-il continuer à dépendre de Thiès, vu les inconvénients ?

 Tivaouane département voudrait une scission objective vis-à-vis de Thiès comme les américains s’étaient intelligemment débarrassés des britanniques avec ardeur et véhémence, vers 1776. Il convient de faire remarquer que « la révolution américaine contre l’Angleterre fut un conflit armé qui dura 8 (huit) longues années. Ce fut enfin une guerre de libération nationale, la première de l’histoire moderne ». D’ailleurs, beaucoup de citoyens comme Lat Dior, Mandela, Gandhi, George Washington, Einstein ont su mobiliser leur énergie luttant pour la libération de leur patrie.

 Einstein le brillant Cerveau s’était ardemment battu pour la prééminence de son peuple, en dépit des vives critiques et menaces de mort. Il faut noter que vers 1919, Albert Einstein Pacifiste × Génie × Coqueluche × Visionnaire audacieux × Rebelle × Révolutionnaire × Cosmopolite (A = x + y + z) était obligé de lutter contre la dépendance éducative contraignante de son peuple envers d’autres nations. Dans la forte Tête d’Albert Einstein : » un pays n’acquiert une âme qu’en se mettant consciemment au service de la vie intellectuelle (…). Ce n’est pas de gaieté de cœur que je me rends en Amérique. Je le fais dans l’intérêt de mon peuple qui doit aller mendier des fonds en dollar pour la construction d’une Université, Centre international de rencontre scientifique, de recherche et d’enseignement, havre et refuge de mon peuple. » En réalité, lutter pour l’épanouissement de la postérité devrait être le souci de tout un chacun.

 Votre Excellence Monsieur le Président de la République, Ériger Tivaouane en quinzième Région administrative boosterait le Développement culturel, diplomatique, scientifique, technique, sécuritaire, politique et économique du Sénégal, notre très cher pays !

 Votre Excellence Monsieur le Président de la République, l’histoire a retenu les noms de bon nombre de personnages dotés d’une légitimité charismatique incontestable comme Mandela, Cheikh Anta Diop, Gandhi, George Washington, Théodor Herzl, Einstein, Thales, Pythagore, etc., grâce à leurs œuvres majestueuses. Par conséquent, nous vous supplions d’ériger Tivaouane en quinzième Région administrative du Sénégal pour mieux marquer l’Histoire !

 En effet, la Région administrative de Tivaouane devrait être accompagnée de : Développement des cultures du blé et du riz, Centre régional de formation professionnelle, Institut polytechnique supérieur, 7 nouveaux Lycées d’enseignement général, Hôpital régional, Gouverneur, Tribunal de Grande Instance, Aide rationnelle des entreprises locales, Usines spécialisées dans la fabrication de ciment, Usines de fabrication de carreaux, Stade régional gazonné, club de Football régional, Impôt et domaine, Cadastre, Caisse de Sécurité Sociale, IPRES, etc. !

 Par ailleurs, votre Excellence Monsieur le Président de la République, si on était superpuissant comme Einstein le brillant Esprit, on allait reconstruire le Tribunal d’Instance de Tivaouane ! Pour nous, Tivaouane mérite le Tribunal le mieux équipé du Sénégal, vu l’avancée spectaculaire de la technologie !

 Si T = ji 2, S = IV ; d’où S (Sénégal émergent) = I (Intelligence élevée) × V (Volonté inébranlable) ! « A = x + y + z ; E = mc2 », selon Albert Einstein, le libre penseur audacieux et coriace.

 Que Dieu bénisse le Projet Tivaouane quinzième Région administrative du Sénégal !

Hadji Mayel SECK,
petit-fils de Mame Khady LO RTA,
talibé et disciple d’Albert Einstein,
77 443 67 05.

Partager