Appui au développement: l’Espagne injecte 84 milliards FCfa dans le cadre de sa coopération avec le Sénégal

À la Une Politique


En visite au Sénégal, à partir de ce jeudi, le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, sera reçu par le président de la République, Macky Sall. A noter que plusieurs sujets seront abordés au titre de la coopération bilatérale au cours de cette visite qui intervient dans un contexte de relance économique avec la mise en œuvre du Plan d’actions prioritaire ajusté et accéléré (PAP2A). D’ailleurs, selon une note transmise par le Bureau d’information gouvernementale (BIG), le Cadre d’association pays (Cap) de coopération entre le Sénégal et l’Espagne, sur la période 2019-2023, prévoit près de 84 milliards de francs Cfa contre 33 sur la séquence 2014-2017.

« Pour la période 2019-2023, l’Espagne a prévu d’augmenter significativement sa contribution au Sénégal en atteignant 128 millions d’euros (soit 83 985 797 990 de FCfa). Cela représente une augmentation de 125% par rapport à la période antérieure », relève ledit communiqué, qui précise dans la foulée, que qu’il est prévu de maintenir la contribution en dons autour de 60 millions d’euros.

« Cette augmentation conséquente de l’appui au développement reflète bien le dynamiste et la diversité de la coopération entre les deux pays. Elle s’explique également par l’intérêt de l’Espagne d’apporter son soutien au Sénégal dans la mise en œuvre de la deuxième phase du Plan Sénégal Emergent », a détaillé le BIG.

Près de 277 milliards de FCfa, entre 2001 et 2019

A souligner, en outre, que les domaines prioritaires du Cadre d’association pays entre le Sénégal et l’Espagne portent sur des domaines variés comme l’appui au développement productif agricole, l’appui au processus de décentralisation et l’appui au renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables à travers la sécurité alimentaire, la santé, l’eau potable et l’assainissement ».

L’évolution de la contribution au développement de l’Espagne destinée au Sénégal, entre 2001 et 2019, a atteint près de 277 milliards francs Cfa, soit 422 millions d’euros. Le Sénégal se positionne ainsi comme l’un des sept pays prioritaires pour la coopération espagnole en Afrique subsaharienne. Au cours de la première phase du Plan Sénégal Emergent, une enveloppe de 50 millions d’euros, soit prêt de 33 milliards de francs Cfa a été mobilisée. Pourtant entre 2014 et 2017, l’accord de la 2e commission mixte en matière de coopération, signé le 2 décembre 2013 entre Dakar et Madrid était établi à 50 millions d’euros, soit 32,7 milliards de francs Cfa. Au titre des réalisations dans le cadre de la coopération entre le Sénégal et le Royaume d’Espagne, plusieurs actions ont principalement concerné les populations du Sud et du Nord du Sénégal. Dans la région naturelle de la Casamance, il convient de signaler une évolution significative des recettes fiscales dans les communes de Bounkiling et de Tanaff. S.G

Partager