Bouba Ndour, chercherait-il à enfoncer Ousmane Sonko?

Bouba Ndour

Lors de l’émission Jakarlo en date du 26 février 2021, le chroniqueur Bouba Ndour a soulevé des questions qui pourraient revêtir d’une partialité sans demi-mesure. Celles-ci seraient dans le sens de faire sombrer le présumé coupable Ousmane Sonko.

En effet, M. Ndour pose la question de savoir : est-ce qu’il n’y aurait pas un rapport « body body » entre le sieur Sonko et la dame Adji Sarr ?
Étant donné que les sénégalais sont naturellement très curieux et aiment amplifier les affaires de mœurs, on ne peut s’empêcher de se demander si Bouba aurait à chercher à détourner le regard des sénégalais en vue de rendre coupable M. Sonko devant l’opinion.
Très vite, le chargé de communication du PASTEF, El Malick Ndiaye, lui a très bien renvoyé balader. D’ailleurs, le communicant a très bien ramené le débat dans son contexte. Car les faits faisant l’objet du débat portent sur la question du viol. Juridiquement, le viol a été très bien défini par le code pénal sénégalais en son article 320. Mais Vu que l’immunité parlementaire du député est levée, il appartient maintenant à la dame justice de dire s’il y a effectivement viol ou pas.

Bien que la théorie du complot reste de mise dans la quasi-totalité des discussions, les différentes preuves apportées par les parties détermineront la décision du juge. Toutefois, il est opportun de rappeler que les avocats du leader politique ont récusé le juge. Autrement dit, ils pensent que le juge a déjà pris partie avant même de recevoir le dossier.

Par Cheikh T Mbengue

PUBLICITÉ
Partager