Hadji Mayel SECK

Le tivaouanois objectif s’adresse solennellement au Président de la République de tous les sénégalais ! (Par Hadji Mayel SECK)

À la Une Contribution

La bonne organisation est inhérente au bon fonctionnement d’une société. Cette dernière relève de l’accord des intérêts humains particuliers. En effet, certains considèrent l’Homme comme « une machine extrêmement fragile » ayant besoin d’un bien-être ; d’où la nécessité de vivre en société. La notion de société désigne l’assemblage d’hommes qui sont unis par la nature ou par les lois, donc la réunion de plusieurs personnes associées pour quelque intérêt, pour quelque affaire et sous certaines conditions. De ce point de vue, pour vivre en paix et en sécurité, l’homme est fondamentalement obligé d’accepter le pacte social ordonné.

Certes, il est génial de vivre en communauté, mais à condition qu’elle soit assujettie à des lois pour éclairer la volonté générale (la société). En ce sens, l’existence de l’État trouve son importance, sa pertinence avec un leader vertueux à la tête pour une mission bien définie et encadrée. D’ailleurs, Albert Einstein le pur esprit qui était digne de sa réputation avec ses découvertes stupéfiantes voyait que : « la fonction essentielle de l’État consiste bien en ceci : protéger l’individu, lui donner la possibilité de se réaliser en tant que personne humaine créatrice. » L’État en tant que protecteur doit alors procurer du bonheur matériel et immatériel à l’homme.

En effet, depuis 1960, le Sénégal est dirigé par un président 🇸🇳 élu démocratiquement, en dépit de toute insuffisance. Nos chefs d’États ont tous apporté des réformes. Du coup, ériger Tivaouane 🇸🇳 en Région administrative dirigée par un gouverneur avec la construction d’un hôpital régional, d’au moins sept (7) nouveaux lycées d’enseignement général, d’un centre de formation régional, d’un institut polytechnique supérieur, d’un Tribunal de Grande Instance, d’un club de football régional, d’un stade gazonné, en plus de l’Aide rationnelle des entreprises environnantes par les voies diplomatiques, serait une des meilleures réformes institutionnelles de l’histoire du Sénégal.

Tivaouane chanceux et exceptionnel est quasiment le département du Sénégal le mieux doté en ressources naturelles.

Sénégalaises et sénégalais 🇸🇳 : comment Tivaouane qui est beaucoup plus riche et plus vaste que Thiès peut continuer à chercher du casier judiciaire à Thiès et dépendre de Thiès ? Tivaouane veut la scission objective vis-à-vis de Thiès comme les américains s’étaient débarrassés des britanniques vers 1776.

Tivaouane commune a été créée en 1904. Le département de Tivaouane exploite, cultive et produit : Phosphate, Zircon, Silex, Gaz, Légumes, Fruits, Électricité (Énergie éolienne, Énergie solaire), chaussures, objets d’art… Tivaouane département a une superficie de 3 121 km², Thiès 1 873 km² et Mbour 1 607 km².

Nous estimons que la dépendance de Tivaouane à l’égard de Thiès pourrait être l’une des plus grosses et graves erreurs de l’humanité, depuis le XXe siècle. En réalité, il faut dire que Thiès constitue un frein, un blocage, une contrainte, un handicap extrêmement dangereux pour Tivaouane, notre véritable grande patrie, notre « fierté ».

En fait, l’érection de Tivaouane en région administrative relève de la volonté du Chef de l’État. Son Éminence, son Excellence, Honoré Monsieur le Président de la République 🇸🇳 de tous les sénégalais, vous qui êtes élu au suffrage universel direct et à la majorité absolue des suffrages exprimés, gardien de la Constitution, qui incarnez l’unité nationale, garant du fonctionnement régulier des institutions, de l’indépendance nationale et de l’intégrité du territoire, qui déterminez la politique de la Nation, qui présidez le Conseil des Ministres, qui signez les ordonnances et les décrets, qui nommez aux emplois civils, qui êtes responsable de la Défense nationale, Chef suprême des Armées, qui nommez à tous les emplois militaires, qui pouvez disposer de la force armée, qui avez le droit de faire grâce, qui pouvez soumettre tout projet de loi constitutionnelle au référendum, qui pouvez disposer de pouvoirs exceptionnels et qui pouvez assurer la sauvegarde de la Nation, etc. pour paraphraser les articles 26, 42, 43, 44, 45, 47, 51 et 52 de la loi constitutionnelle n° 2016-10 du 05 avril 2016 portant révision de la Constitution, nous abaissons l’aile de l’humilité, écrivons avec élégance, en espérant avoir une suite favorable à cette requête objective ! Vous savez, toute décision humaine peut avoir des impacts positifs ou non désirés. Le plus important c’est d’avoir le souci de faire évoluer les choses comme Albert Einstein à la vision audacieuse, aux idée mûrement réfléchies, sauveur des peuples, grâce à la seule force de son esprit.

Il faut se rappeler qu’en 1945, Albert Einstein était obligé d’écrire au Président des USA Roosevelt pour solutionner la seconde guerre mondiale, après l’échec lamentable des décideurs politiques américains et russes de l’époque. Einstein se justifiait ainsi : «ma participation à la production de la bombe atomique consistait en une action unique. J’ai signé une lettre au Président Roosevelt dans laquelle j’insistais sur la nécessité d’organiser des expériences sur une vaste échelle pour rechercher la possibilité de produire une bombe atomique. Je me rendais parfaitement compte du terrible danger que la réussite de cette entreprise présentait pour l’humanité. Mais la probabilité que les Allemands étudiaient le même problème et avaient la chance de réussir m’a forcé à faire cette démarche. Je ne pouvais pas faire autrement, bien que j’ai toujours été un pacifiste convaincu. » La comparaison n’est point synonyme de raison, mais le respect de la hiérarchie fait partie des principes fondamentaux de la démocratie moderne.

Par ailleurs, Albert Einstein aimait suivre sa propre voie et sa voix avait du poids. Il avait un amour profond et sincère concernant sa patrie. Il était lucide envers tout ce qui se passait dans la société et assistait les citoyens lésés. Par conséquent, dans un article publié au début des années 20, Albert Einstein le libre penseur révolutionnaire, solitaire et solidaire avait défendu rigoureusement la construction d’une université, havre et refuge pour les intellectuels de son peuple, même si Einstein était la cible de vives critiques subjectives dans cette entreprise.

Albert Einstein la célébrité mondialement reconnue, le leader charismatique, aimable, spirituel et plein de charme résumait la vie ainsi :» soit A un succès dans la vie; on a A = X + Y + Z, d’où X = travailler, Y = s’amuser et Z = se taire. Donc disons : T = JI²; d’où T (Tivaouane meilleur) = J (Jeunesse engagée) × I² (Intelligence + Idées nouvelles).

Que Dieu bénisse davantage Tivaouane, notre fief, notre bastion !

*Hadji Mayel SECK 🇸🇳, petit-fils de Mame Khady LO RTA, talibé et disciple d’Albert Einstein, 77 443 67 05, [email protected]*

Partager