Macky Sall a la COP 27 : « Le temps ne doit plus être aux promesses, mais à l’action pour sauver la planète

Macky Sall a la COP 27 : « Le temps ne doit plus être aux promesses, mais à l’action pour sauver la planète »

« Le temps ne doit plus être aux promesses, mais à l’action pour sauver la planète, notre habitat commun ». C’est ce qu’a déclaré lundi le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, à l’occasion de la COP 27, qui s’est ouverte dimanche à Sharm El Sheikh, en Egypte.

Le Président en exercice de l’Union africaine (Ua) a, dans la foulée, indiqué que les pays du continent sont disposés à travailler avec tous les partenaires pour que cette rencontre ne soit pas un constat de plus sur le péril climatique, mais une action de plus en faveur du climat, dans l’intérêt des générations actuelles et futures.
Macky Sall a surtout invité l’auditoire au respect des engagements pris notamment auprès des pays en développement qui subissent de plein fouet les conséquences du dérèglement climatique : « Faire l’histoire, en tenant nos engagements, tous nos engagements, dont celui convenu de 100 milliards de dollars par an pour soutenir les efforts d’adaptation des pays en développement, et qui peine à être réalisé. Subir l’histoire, en ignorant le principe de responsabilité commune mais différenciée, qui veut que ceux qui polluent le plus paient le plus, pour aider à sortir la planète de son état d’urgence climatique ».
S.G

Partager

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks et pingbacks sont ouverts.