Poutine, Merkel et Macron conviennent de ramener l’Iran à l’accord nucléaire

Le président russe Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont convenu de ramener l’Iran à ses engagements nucléaires, rapportent mardi des médias russes.

Ces médias, dont l’Agence de presse russe Sputnik, ont fait savoir que les trois dirigeants ont discuté lors d’une réunion virtuelle, de plusieurs dossiers, notamment ceux de la Syrie, de la Libye, de l’accord nucléaire iranien, de la Biélorussie et de l’Ukraine.

Les trois responsables ont convenu de coordonner les efforts pour ramener l’Iran à se conformer pleinement à ses obligations internationales le plus tôt possible.

Macron et Merkel ont discuté avec Poutine de la possibilité d’une coopération sur les vaccins et l’ont appelé également à respecter les droits et à préserver la santé de l’opposant politique, Alexeï Navalny, selon des médias citant l’Elysée (Présidence de la République Française).

PUBLICITÉ

En janvier 2020, l’Iran a annoncé la suspension de tous ses engagements contenus dans l’accord nucléaire, après la mort du commandant de la « Force Al-Qods », – unité d’élite des Gardiens de la Révolution -, Qassem Soleimani et du vice-président des forces irakiennes du Hachd al-Chaabi (mobilisation populaire), Abou Mehdi al-Mouhandis, dans un raid américain près de l’aéroport de la capitale irakienne, Bagdad.

En mai 2018, Washington s’est retiré de l’accord nucléaire signé en 2015 entre l’Iran et le groupe 5 + 1, qui comprend la Russie, le Royaume-Uni, la Chine, les États-Unis, la France et l’Allemagne, et a imposé des sanctions économiques à Téhéran.

L’accord prévoyait l’engagement de Téhéran à abandonner, pour une période d’au moins 10 ans, des éléments essentiels de son programme nucléaire

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *