Touba se dote d’une nouvelle police religieuse

Touba, une deuxième police religieuse en appointe à la police nationale.Créée il y a 23 ans, Safinatoul Amane dépend directement du Khalife général des mourides. Ses 313 membres veillent au respect des 28 commandements-interdictions à Touba et ses environs. Il a tout d’une police parallèle : agents armés, uniforme, usage de la force…

Contrôle, saisie, intervention, arrestation, interpellation, perquisition et visites domiciliaires avec les services de police judiciaire…, font partie des méthodes du Dahira Safinatoul Amane. Une organisation de police religieuse créée depuis 1997, sur recommandation du défunt Khalife général des mourides, Serigne Saliou Mbacké. Dirigé par Serigne Modou Lô Ngabou, c’est est une entité de veille et de contrôle à Touba et ses environs, pour que les interdictions du Khalife soient scrupuleusement respectées, compte tenu de la spécificité de Touba. Safinatoul Amane, c’est une association légalement reconnue par l’Etat qui détient récépissé, ce qui lui donne mandat d’opérer sur toute l’étendue de son territoire 24h/24, jour et nuit. «Le responsable moral de Safinatoul Amane, Serigne Modou Lô Ngabou, nous a donnés mandat, par arrêté, de contrôler et de surveiller Touba 24h/24.

Sur recommandation de Serigne Saliou Mbacké, la police religieuse de Touba a été créée en 1997. Il s’agit du dahira Safinatou chargée de veiller au respect strict des interdictions au niveau de la capitale du mouridisme. Mais cette structure a une nouvelle “coépouse”. Il s’agit du dahira “Xudamul Xadim qui s’est doté de plusieurs agents armés ou en tenue civile. Selon des sources de Seneweb la “deuxième police religieuse ” va venir en appoint aux forces de sécurité et de défense notamment la police et la gendarmerie.

Un ancien membre de Safinatoul Amane va commander les éléments de sécurité qui vont intervenir dans le périmètre de Touba. Il s’agit de Modou Diop Diaobé. Selon des indiscrétions, ces derniers détiennent des moyens logistiques dont des armes à feu.

PUBLICITÉ
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *