Revue de la presse sénégalaise du mercredi 9 décembre 2020.

À la une des quotidiens : le message du khalife général des Tidianes (10 octobre 2022)

Le message du Khalife général des tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, lors de la cérémonie officielle du gamou, est largement commenté par les quotidiens de ce lundi 10 octobre 2022.

« Nuit de spiritualité à travers le pays », titre Le Soleil, soulignant que le Khalife général des tidianes « appelle à un retour à Dieu et à s’inspirer des enseignants de El Hadji Malick afin de construire une société sénégalaise meilleure ».

Le Khalife général des tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour a invité, samedi, les autorités du pays à se pencher sur certains fondements, gages d’une justice sociale dans le pays. Le guide religieux a notamment, par la voix de Serigne Makhtar Kébé, insisté sur l’importance de la justice sociale, la décentralisation des infrastructures sanitaires à travers le pays.

Lisant le discours du Khalife général des Tidianes lors de la cérémonie officielle du gamou célébrant la naissance du Prophète (PSL), en présence du ministre de l’Intérieur, Serigne Makhtar Kébé a aussi évoqué la nécessité de s’atteler au chômage des jeunes, non sans oublier le devoir de solidarité entre tous les Sénégalais.

Il a, au nom du Khalife, demandé à l’État du Sénégal de veiller à la préservation des mœurs qui se dégradent gravement au Sénégal.

L’Info se fait écho des « viatiques de Serigne Mbaye Sy aux gouvernants ». « Aujourd’hui, a déclaré le guide religieux, le monde est plongé dans des vagues et tournants dangereux, des situations critiques et chaotiques dans lesquelles le niveau du débat intellectuel, culturel et démocratique est au banc des accusés ».

« 60 ans de polémiques, ça suffit », a lancé le Khalife dans ses propos rapportés par L’Observateur qui écrit : « gestion du pays et de l’espace public, relation entre marabout et disciple… le discours magistral du Khalife général des Tidianes ».

WalfQuotidien met en exergue « la mise au point et les recommandations de Serigne Babacar Sy Mansour ». « Tivaouane a célébré la nuit de naissance du prophète à l’instar des autres foyers religieux du Sénégal. Le Khalife général, Serigne Babacar Sy Mansour, a appelé les fidèles au respect strict des prescriptions divines et aux enseignements du prophète Mohamed », écrit Walf.

Le quotidien Les Échos livre « les 10 commandements du Khalife général des tidianes ». Selon le journal, « le Khalife insiste sur la tolérance, le respect aux autorités, le soutien aux paysans, le dialogue entre l’opposition et le pouvoir… ».

Enquête revient sur « le plaidoyer » du Khalife pour « les jeunes et la justice sociale ». « Le message du Khalife général des tidianes s’est articulé autour de l’éducation et  la formation des jeunes, la justice sociale, des conditions sanitaires et agricoles adéquates pour les populations », selon la publication.

Selon le quotidien Bës Bi, « Tivaouane appelle à une remise en question ». « Le Khalife général des tidianes, avocat des grandes causes. Il n’était pas là, mais il a tenu à ce que son message soit entendu. Serigne Babacar Sy Mansour a invité l’État à soutenir les paysans, mais aussi l’opposition et le pouvoir à dialoguer pour préserver la paix. Ce sont là quelques points forts de ce discours de la cérémonie officielle », rapporte le journal.

Il note aussi que Serigne Moustapha Sy, le guide moral des Moustarchidines, « comme à son accoutumée, a placé hier l’actualité politique au cœur de son discours lors de la célébration du Maouloud ».

« Au champ des courses, devant ses milliers de disciples, le guide moral des Moustarchidines n’y est pas allé par quatre chemins pour lever un coin du voile sur ses relations heurtées avec le président Macky Sall, ses attentes en perspectives de la présidentielle de 2024 ainsi que son ancrage dans la coalition de l’opposition, Yewwi askan wi », écrit le quotidien.

Pour Le journal Quotidien, « (…) Le guide spirituel des Moustarchidines Serigne Moustapha Sy reste le même. Le président du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) a aujourd’hui plus que réaffirmé son ancrage sans réserve dans la coalition Yewwi askan wi ».

Partager