Nous sommes en train d’assister à une énième violation de notre démocratie. Macky Sall veut un pouvoir sans opposition

Par Pape Abdoulaye TOURÉ

Après avoir dealer avec Idrissa SECK sur le dos des Sénégalais, après avoir corrompu une partie de l’opposition avec les transhumans, après avoir intimidé une partie de la société civile avec des arrestations arbitraires, abusives et sans fondement légal, après avoir empêché à Karim WADE et à Khalifa SALL de se présenter aux élections présidentielles de 2019, MACKY SALL continue sa feuille de route, c’est-à-dire réduire l’opposition à sa plus simple expression et d’être le seul candidat aux prochaines élections en 2024.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que Macky SALL veut déstabiliser le pays, instaurer un KO total dans un contexte pandémie pour :
1- Soit pour instaurer officiellement la dictature dans notre pays. Parce que les études de 2020 sur la démocratie dans le monde ont montré que le Sénégal est classé dans le régime hybride de la démocratie c’est-à-dire notre pays est classé entre la démocratie imparfaite et la dictature. Nous sommes loin de la démocratie parfaite, d’ailleurs en deux ans (2018/2020) notre pays a reculé deux places dans le continent africain et 13 places au niveau international. Autrement dit, notre pays au lieu d’avance en terme de démocratie, nous sommes entrain de reculer et de se tendre de plus en plus vers la dictature et nous y sommes d’ailleurs vu de la main mise de Macky SALL dans les pouvoirs judiciaire et législatif depuis qui a accédé à la tête de ce pays.
2- Soit pour pouvoir prendre la fuite et aller se réfugier avec sa famille chez Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) ou Kondé (Guinée) ou dans l’un des pays occidentaux pour qui, il travaille pour leurs intérêts depuis 2012 parce que MACKY SALL sait en âme et conscience que lui et son gouvernement vont rendre compte de leur gestion nébuleuse et sombre de 2012 à 2024.

Ainsi, j’affirme que nous sommes entrain d’assister à une énième violation flagrante de notre démocratie. Macky veut être le seul candidat en 2024 alors que sa candidature sera illégale et inconstitutionnelle et nous allons y opposer par tous les moyens. Nous devons résister par tous les moyens pour la défense de notre démocratie et contre toute forme de dictature.

PUBLICITÉ

Le combat ne fait que commencer et la mobilisation sera au rendez-vous.

Pape Abdoulaye TOURÉ,
Apprenti Juriste.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que Macky SALL veut déstabiliser le pays, instaurer un KO total dans un contexte pandémie pour :
1- Soit pour instaurer officiellement la dictature dans notre pays. Parce que les études de 2020 sur la démocratie dans le monde ont montré que le Sénégal est classé dans le régime hybride de la démocratie c’est-à-dire notre pays est classé entre la démocratie imparfaite et la dictature. Nous sommes loin de la démocratie parfaite, d’ailleurs en deux ans (2018/2020) notre pays a reculé deux places dans le continent africain et 13 places au niveau international. Autrement dit, notre pays au lieu d’avance en terme de démocratie, nous sommes entrain de reculer et de se tendre de plus en plus vers la dictature et nous y sommes d’ailleurs vu de la main mise de Macky SALL dans les pouvoirs judiciaire et législatif depuis qui a accédé à la tête de ce pays.
2- Soit pour pouvoir prendre la fuite et aller se réfugier avec sa famille chez Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) ou Kondé (Guinée) ou dans l’un des pays occidentaux pour qui, il travaille pour leurs intérêts depuis 2012 parce que MACKY SALL sait en âme et conscience que lui et son gouvernement vont rendre compte de leur gestion nébuleuse et sombre de 2012 à 2024.

Ainsi, j’affirme que nous sommes entrain d’assister à une énième violation flagrante de notre démocratie. Macky veut être le seul candidat en 2024 alors que sa candidature sera illégale et inconstitutionnelle et nous allons y opposer par tous les moyens. Nous devons résister par tous les moyens pour la défense de notre démocratie et contre toute forme de dictature.

Le combat ne fait que commencer et la mobilisation sera au rendez-vous.

Pape Abdoulaye TOURÉ,
Apprenti Juriste.

Partager