Khoutbeu du vendredi 9 avril 2021

Par El-Badou Gning

“Rien n’est plus affligeant que la mort du coeur, la mort de l’homme est secondaire.”
Khole bou amoul ben yeugg yeugg ci mbaakh, eumboule dara ci yiw, moy dé ?

“Entre la mort et la lâcheté, choisis sans hésiter la mort !”
Sécheressou tôl, mo gueune Sécheressou khole. Khole bou wow borom dou yeugg Yala!

“La mort est l’aînée, la vie sa cadette ; nous, humains, avons tort d’opposer la mort à la vie.”
Yala, dé leu ndieukk bindd, doundd doundd dé !

PUBLICITÉ

Chaque âme sans exception ! Même les âmes qui sont les plus aimées d’Allah, comme celles de Ses messagers, de Ses prophètes et de Ses bien-aimés (awliya), de Ses proches… personne n’a échappé à la mort.

Bien sûr, beaucoup aimeraient échapper à la mort mais ils n’en sont pas capables; ils auraient tout donner pour ne pas répondre à l’appel de Mawt: Leur fortune…
Ak ko meuneu done, beuss dinga dé, niou waakhi bamou khautt douggeul.
Naniouko waajal !

JOUMAH MOUBARAK
Soutoureu Daahimane !!!

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *