Affaire  « Kara sécurité » : le Procureur vient de prendre sa décision

Photo Kara sécurité et leur guide Modou Kara.

Après 48 heures de garde à vue et deux retours de parquet, les 40 « gestionnaires » et « éducateurs » des centres de redressement dénommés « Kara sécurité » arrêtés samedi dernier viennent d’être placés sous mandat de dépôt. Une information judiciaire est ouverte et le dossier a atterri au 8e cabinet.

Arrêtés pour les faits d’association de malfaiteurs, traitement inhumain à l’encontre d’individus, coups et blessures volontaires, les « gestionnaires » et « éducateurs » des centres de redressement dénommés « Kara sécurité » risquent gros.

En effet, suite à leur audition avec le parquet, les « talibés » de Serigne Modou Kara ont été placés sous mandat de dépôt. Le représentant du ministère public a confié leur dossier au juge Mamadou Seck du 8e cabinet en plus d’ordonner l’ouverture d’une information judiciaire non sans requérir plusieurs mandats de dépôt.

PUBLICITÉ
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *