Kaolack : Un militaire condamné à la réclusion criminelle à perpétuité…

La Maison d’Arrêt et de Correction de Kaolack a un nouveau pensionnaire. Un militaire en service du bataillon du génie du camp Sémou Djimit est condamné à la perpétuité. En effet, le menuisier P. S. Mbaye, 25 ans, a été assassiné par l’homme de tenue.


Si l’on se réfère au journal L’Observateur, le militaire aurait commis son forfait dans le quartier Taba Ngoye (Kaolack). A cet effet, il l’avait tué à l’aide d’une machette avant de le découper en morceaux.

A en croire le récit du journal susmentionné, le défunt aurait donné du manger au soldat qui l’invite à le suivre chez lui afin de lui remettre le bol après usage. Une fois sur les lieux, le soldat verrouille la porte avant d’administrer de violents coups de coupe-coupe au menuisier qui rend l’âme.


Interrogé sur le mobile du crime, l’accusé prétend que sa victime a orchestré le départ de sa femme.

PUBLICITÉ


Jugé hier à la barre de la Chambre criminelle de Kaolack, la réclusion criminelle à perpétuité a été prononcée contre le soldat.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *