Audit du fichier électoral.

Audit du fichier électoral : le démarrage des travaux prévu pour le 15 janvier 2021

À la Une Politique

Le Comité de suivi de l’audit du fichier électoral et de l’évaluation du processus électoral, présidé par Abdou Mazide Ndiaye, a rencontré, hier, le Cabinet sénégalais Era qui a lancé, au mois de décembre dernier, l’appel d’offres international pour le recrutement des experts. L’instance, mise en place au sein de la Commission politique du Dialogue national (CPDN), a pour mission d’assurer le suivi à toutes les étapes de l’audit et de l’évaluation. Elle tient à franchir une nouvelle étape. Les résultats de l’évaluation du fichier électoral et du processus électoral devraient permettre de fixer la date des prochaines élections locales et les membres de ce Comité de suivi indiquent que le processus suit bien son cours. Selon Djibril Gningue, un des membres dudit Comité, sur la base du calendrier proposé, les experts qui seront retenus pour l’audit devront commencer leur travail à partir du 15 janvier prochain.

Les représentants de la CPDN ont pu prendre connaissance des profils des experts qui ont été présélectionnés par le Cabinet Era sur la base des prérequis figurant dans les Termes de référence (TDR) qu’ils avaient rédigés. Il a d’ailleurs été retenu de coopter quatre experts pour l’audit du fichier financé par l’Usaid et cinq autres pour l’évaluation du processus électoral, laquelle n’a pas encore eu de bailleurs.

Pour l’audit du fichier électoral, il est recherché un spécialiste en système d’information, un expert légal (juriste), un spécialiste en biométrie et un démographe statisticien. Pour l’évaluation du processus électoral, les profils portent sur un expert électoral, un juriste, un spécialiste en bases de données, un démographe et un opérateur électoral.

Les échanges avec le Cabinet Era, sélectionné par l’Usaid, ont permis au Comité de suivi de s’imprégner des résultats du dépouillement effectué le 19 décembre dernier. Cette rencontre entre l’organisme américain et les membres du Comité de suivi du Dialogue national répond aussi à une volonté de s’appuyer sur des règles de transparence dans le choix des experts. Les acteurs ont convenu de se rencontrer, lundi prochain, pour valider la sélection des candidats retenus. Ce, après que le Cabinet Era a fini de faire une présentation plus détaillée des candidats présélectionnés. Par ailleurs, la Commission politique, par courrier en date du 4 février 2020, avait envoyé les termes de référence (Tdr) de l’audit et de l’évaluation au président du CPDN, Famara Ibrahima Sagna, pour sa mise en œuvre.

Avec Le Soleil

Partager