image mosquée de Tivaouane.

Khoutbeu du Vendredi 23 octobre 2020

Religion

Par El-Badou Gning

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Serviteur et Messager, Mouhamed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Comprendre la nature de votre mari est une bonne chose, car cela vous permet de savoir ce qui l’énerve et le met en colère afin de l’éviter.
« Jiguéne neu nékh dérett, téla sangou, solou, khégne lou nékh. »

Utilisez tous les moyens possibles afin de le rendre meilleur en le complimentant pour ses qualités dont il est assurément nanti et les faire valoir.
« Gaurr kouko nakh yaako’mom, bouko yaayam manké, boumouni souma amone soeur. Toggal palassou jabar, palassou yaay ak palassou soeur. »

Focalisez-vous sur ses mérites parce que cela vous aidera à faire preuve de patience. En effet, si vous détestez l’une de ses caractéristiques, vous en aimez certainement une autre.
« Lepp meunoul bone, déko tagg di wakh ay baakh baakham. »

Invoquez abondamment Allah en sa faveur, car Allah est capable de toute chose et tout Lui est facile. Allah est capable de réformer votre mari en un instant et Il répond à ceux qui L’invoquent. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. » (Coran 2/186)

Efforcez-vous de le conseiller de la meilleure des manières et ne vous arrêtez pas de le faire tant que vous en êtes capable, car le Prophète sws a dit : « La religion, c’est le bon conseil. « (Mouslim)

Essayer toujours de vous contrôler afin de pouvoir communiquer avec lui pour les choses essentielles et si vous en êtes incapable, faites alors appel, pour vous y aider, à des personnes sages et de confiance parmi les membres de sa famille et ses proches.

Faites preuve de patience face aux injustices commises par votre belle-famille en répondant à cela par l’endurance et la bonté, car il s’agit là de la meilleure manière de résoudre le problème qui existe entre vous et eux. Allah, exalté soit-Il, dit :

« La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur ; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. » (Coran 41/34)
« Ko defal loubakh, boula fayéYala fayla, boula fayoul Yala, té fayou Yala mo gueune fouff. »

Et Allah sait mieux.
JOUMAH MOUBARAK !

Partager