PSG : Leonardo dénonce une sanction « incohérente » pour Kimpembe

Sport

Les trois matchs ferme, plus un avec sursis, infligés à Presnel Kimpembe constituent une sanction « démesurée » pour Leonardo. À deux journées de la fin du championnat, le directeur sportif brésilien du PSG considère que cette sanction est « incohérente ».

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) s’attire les foudres de Leonardo. Le directeur sportif du PSG s’est indigné de la sanction infligée mardi à Presnel Kimpembe. Exclu pour un tacle violent sur Jérémy Doku lors du nul 1-1 face au Stade Rennais, dimanche, le champion du monde français a écopé de trois matchs de suspension, plus un avec sursis.

« Je trouve complètement incohérent qu’une faute de jeu soit sanctionnée de cette manière en fin de championnat, c’est la plus grosse sanction pour une faute de jeu cette saison », a déploré Leonardo,ce mardi soir dans un commentaire accordé à l’AFP. « Il est en retard, c’est une faute importante, mais que ce soit la plus grosse sanction de la saison, c’est démesuré », a-t-il aussi estimé, considérant que Jérémy Doku « n’a pas été blessé » et que Presnel Kimpembe n’avait « pas d’intention de faire mal ».Le dirigeant brésilien a fait un parallèle avec les sanctions infligées la semaine passée à Willem Geubbels (trois matchs ferme), Pietro Pellegri (deux matchs), Maxence Caqueret (un match) et Mattia De Sciglio (un match). « Pour la bagarre Lyon-Monaco, un seul joueur a pris trois matchs, et Kimpembe prend quatre matchs avec le sursis. C’est complètement incohérent », a dénoncé Leonardo.

RMCSPORT

Partager