La covid-19 et ses dégâts au sein du campus pédagogique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar

Par Younoussa DIALLO

En ces moments de révision et de préparation des examens, les étudiants de l’université cheikh Anta Diop de Dakar peinent à trouver l’endroit idéal de révision dans un cadre didactique.

La bibliothèque universitaire n’accueille plus les étudiants même si elle continue de prêter des ouvrages et des documents aux étudiants qui en ont besoin. Hélas ! La bibliothèque a longtemps servi de lieu d’apprentissage des cours. Vu cette perte d’endroit idéal de révision, les étudiants des différentes factultés de l’UCAD font recours à des lieux moins appropriés (cloirs, escaliers, halls, jardins, Stade du Campus social…) moins opportuns pour comprendre et retenir leurs cours! Pour rappel avec cette situation de pandémie les étudiants font face particulièrement à de nouveaux enjeux qui consistent à sauver l’année universitaire par tous les moyens possibles ! C’est la raison pour laquelle, nous interpellons les autorités universitaires à revoir le fonctionnement de certains lieux administratifs ou pédagogiques de l’université afin que les étudiants puissent vraiment réviser dans les meilleures conditions. Veuillez ouvrir, cheres autorités universitaires, la bibliothèque universitaire dans le respect strict des mesures barrières.

Younoussa DIALLO étudiant au département de linguistique de l’université cheikh anta Diop de Dakar.

PUBLICITÉ

Partager