Les banques sénégalaises relancent l’économie nationale…

Le Conseil national du crédit du Sénégal, réuni, ce 11 mars 2021, a présenté un bilan du système bancaire de l’exercice 2020 marqué par une  » bonne tenue  » des principaux indicateurs grâce notamment aux mesures  » exceptionnelles  » prises par les autorités nationales et la BCEAO pour soutenir l’activité économique et limiter l’impact de la Covid-19.

En effet, 7600 milliards de crédits ont été accordés par les banques sénégalaises.
A ce propos, sur la base des statistiques provisoires arrêtées à fin décembre 2020, les emplois du système bancaire sénégalais se sont inscrits en hausse de 843,0 milliards FCFA (+12,5%) en variation annuelle pour s’établir à 7609,3 milliards FCFA, sous l’effet d’une progression à la fois des crédits nets (+307,0 milliards, soit +6,4%) et des autres emplois bancaires (+536,0 milliards, soit +27,1%) au profit principalement de l’Etat et de ses démembrements au titre du financement du programme de résilience de l’économie sénégalaise. Après s’être félicité de cette situation, le Conseil a mis en exergue les enjeux liés au renforcement de la stabilité du système bancaire sur l’année 2021 en vue d’accompagner la relance économique, dans le contexte de la persistance de la pandémie à COVID-19. Il a, à cet égard, pris note de la nécessité, d’une part, d’assurer une surveillance rapprochée de l’apurement de l’encours des crédits de la clientèle ayant bénéficié de reports d’échéances de paiement et, d’autre part, de trouver des solutions en vue de l’accélération du traitement des dossiers de contentieux bancaire en instance auprès des tribunaux.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *