L’étudiant Pape Abdoulaye Touré déchargé par le juge ce Vendredi

🛑Communiqué de presse

En procès pour rébellion avec violence : le juge m’a déchargé de toutes charges.

Ce matin, entre 10H et 11H à la salle 7, j’ai été renvoyé des fins de la poursuite par le Tribunal d’instance de Dakar.

Le juge du Tribunal d’instance de Dakar a rendu sa décision ce vendredi considérant que le délit de rébellion avec violence qu’on me reprochait n’est pas établi et c’est infondé.

PUBLICITÉ

Ainsi, moi qui comparaissais libre, j’ai été violemment arrêté le Lundi 21 Septembre devant la grande porte de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar lorsque je me rendais avec deux de mes camarades étudiants à la VDN où le Collectif des bacheliers non orientés et des étudiants de l’Université virtuelle du Sénégal devaient conjointement organiser une conférence de presse.

Ainsi, dès ma sortie de l’UCAD, j’ai eu des bisbilles avec des éléments du Groupement mobile d’intervention (GMI). Ces derniers m’ont reproché de n’avoir pas obtempéré lorsqu’ils m’ont demandé de quitter les lieux.

C’est pourquoi, plus de 10 éléments du GMI avaient plongé sur moi, un citoyen et étudiant non armé en me bastonnant, en m’insultant de mère et conduit à la police de Point E puis déféré au parquet pour outrage à agents, rébellion avec violence et refus d’obtempérer.

C’est après qu’il avait retenu la rébellion avec violence comme seule charge.

Mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’on s’était dit, c’est si la justice sera faite, je serai blanc comme neige par je ne suis pas l’autre de ce qu’ils me reprochent. Maintenant, vu que la justice nous a donné raison sur les GMI et dans le cadre de la lutte contre l’impunité des bavures policières, nous ne tarderons pas à introduire notre plainte contre les violences policières pour qu’afin les auteurs puissent être identifiés puis sanctionnés par la justice. La plainte sera déposée le Lundi prochain avec l’aide de notre avocat, Maître Khouraïchi BA.

 Le 10 Octobre 2020.

Partager