Violemment agressé par une dizaine de GMI puis placé en garde à vue et déféré au parquet, Pape Abdoulaye Touré sera jugé demain

Justice

Le collectif Noo Lank tient à informer à toute la presse que l’un de ses deux Co-coordonnateurs, Pape Abdoulaye TOURÉ, après avoir été violenté par des éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) le Lundi 26 Septembre passé devant la grande porte de l’UCAD, il sera jugé demain, Mercredi 30 Septembre à 10H à la salle 7 du Tribunal d’instance de Dakar pour rébellion avec violence et outrage à agents.

En outre, le collectif Nio lank condamne avec beaucoup de fermeté et jusqu’à sa dernière énergie l’agression de la camerawoman de Dakaractu, Adja Ndiaye, honteusement assaillie par des policiers qui deviennent de plus en plus connus par leur langage outrancier envers les citoyens et leur comportement violent lorsque des citoyens refusent d’encaisser leurs insultes et protestent.

Ces hommes qui n’ont pas d’autre verbe que Dégage, manquent terriblement de professionalisme et constituent des dangers ambulants. C’est eux qu’il faut degager comme des malpropres de la police, incultes, ignorant les impératifs élémentaires de correction dans leur langage.

NB : Un point de presse de Noo Lank sera tenu à 10H30 devant le tribunal.

Partager