Macky SALL ne veut pas que ses allies évoquent l’impossibilité d’une troisième candidature…

Image Professeur Moussa DIAW.

Après Sory KABA, Moustapha DIAKHATE, c’est Me Moussa DIOP qui vient d’être limogé de son poste de Directeur général de la société nationale Dakar Dem Dikk (DDD).

Comme les autres, il est victime du troisième mandat que Macky SALL ne pourrait pas briguer. Pour le Professeur Moussa DIAW, enseignant chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et analyste politique, Macky SALL ne veut pas qu’on évoque le sujet du troisième mandat dans les rangs de l’APR.

«  Il y a une ambigüité, qui est entretenue pour la simple raison que le président ne veut pas qu’on évoque l’impossibilité d’un 3e mandat. Ceux qui évoquent la possibilité ne sont pas sanctionnés. Parce qu’on a entendu des gens comme Mbaye Ndiaye et d’autres responsables de l’Alliance pour la république (APR) évoquer la possibilité de 3e mandat et ils n’ont pas été sanctionnés. Mais, ceux qui pensent que le chef de l’Etat ne peut briguer à nouveau le suffrage des Sénégalais, ce sont ceux-là qui sont sanctionnés », explique Moussa DIAW.

PUBLICITÉ
Partager