image d'illustration Tivaouane commission de Méouane

Tivaouane attaque diplomatiquement la commission de Méouane concernant MDL (GCO, ERAMET) !

Société

Tivaouane reconnaît que le respect de la hiérarchie est fondamental dans une République. Dès lors, le lundi 16 août 2021, l’Association dénommée Collectif pour un Tivaouane Meilleur (CTM) constituée de la Fédération des Amicales d’Etudiants Ressortissants de Tivaouane (FAERT), «Aar Liniou Bokk», le Collectif «Domou Tivaouane» (CDT), l’Association des Jeunes pour l’Emergence de Tivaouane (AJET) et l’Union des Cœurs regroupant ces villages : (Mbodjène, Keur Mawo Diop, Ndiagne, Keur Matar Ngoné et Keur Macoumba Diop), a déposé une demande à la Préfecture pour la dissolution de la commission de Méouane. Après ce dépôt, le Collectif a rencontré Monsieur le Commissaire de la Police et Monsieur l’Adjoint du Commandant de la Gendarmerie de Tivaouane dans une logique de mener une lutte pacifique, légale, diplomatique et élégante contre toute sorte de discrimination professionnelle. En effet, le Collectif pour un Tivaouane Meilleur CTM a toujours été surpris de l’existence d’une commission basée dans la commune de Méouane (département de Tivaouane), « gérant la question de l’employabilité à MDL (GCO, ERAMET) ». Du point de vue démocratique, eh bien, on doit admettre que la commune de Méouane ne peut pas être « un État dans un État », pour paraphraser un constitutionaliste. Sur ce, estimant que des collectivités locales comme Tivaouane sont lésées, considérant également que la loi constitutionnelle n°2016-10 du 05 avril 2016 portant révision de la Constitution stipule en son article 25.1 : «les ressources naturelles appartiennent au peuple; elles sont utilisées pour l’amélioration de ses conditions de vie; l’exploitation et la gestion des ressources naturelles doivent se faire dans la transparence et de façon à générer une croissance économique, à promouvoir le bien-être de la population en général et à être écologiquement durables»; en outre, l’article 115 de la loi n°2016-32 du 08 novembre 2016 portant Code minier déclare : «les titulaires de titres miniers (…) participent (…) au développement local destiné à contribuer au développement économique et social des collectivités locales (…) »; de surcroît, la loi n° 2013-10 du 28 décembre 2013 portant Code général des Collectivités Locales, Chapitre 6, section 1, article 312 prévoit des relations entre entreprises et institutions : «le département reçoit les compétences suivantes : la promotion du partenariat école/Entreprises…», le Collectif pour un Tivaouane Meilleur CTM, conscient que le Sénégal est un état de droit, un pays de justice, a jugé nécessaire de saisir solennellement Monsieur le Préfet, Monsieur le Commissaire et Monsieur le Commandant. Cette stratégie a pour unique but d’œuvrer, par les voies diplomatiques et pacifiques pour la dissolution de cette commission de Méouane qui pourrait être anticonstitutionnelle et immorale, si l’on réagit en tant que légaliste et être humain se souciant des valeurs sociétales universelles ; mais Dieu seul sait tout et détient le monopole de la vérité absolue.

Par ailleurs, il convient de faire remarquer que le Collectif pour un Tivaouane Meilleur CTM compte saisir les Honorables Députés Yéya DIALLO et Diop SY, Madame la Présidente du Conseil départemental Seynabou Gaye TOURE ainsi que Monsieur le Maire de Tivaouane Mamadou Diagne Sy MBENGUE à propos de la commission de la Commune de Méouane !

On doit pouvoir se rappeler davantage que le monde est devenu un village planétaire : mondialisation, interdépendance, libre circulation des personnes et des biens encadrées. A vrai dire, la dissolution de cette commission de la commune de Méouane vise à permettre aux sénégalaises et sénégalais jouissant de leurs droits et devoirs d’avoir la possibilité d’accéder directement et convenablement à MDL (GCO, ERAMET), sans pour autant passer par une quelconque commission basée, peut-être, sur des sentiments crypto-personnels. Ce qui serait aux antipodes de l’organisation et du fonctionnement de toute bonne société orientée vers la communauté internationale.

Toutefois, Tivaouane remercie chaleureusement MDL pour la bonne et simple raison que cette entreprise aide la commune de Tivaouane.

Il serait judicieux de rappeler que depuis 2018, MDL offre des subventions à la Fédération des Amicales d’Etudiants Ressortissants de Tivaouane (FAERT). En plus, MDL avait fait ces fameuses et excellentes Promesses à l’égard de Tivaouane :

1- Construire une bibliothèque pour les Élèves et Étudiants de Tivaouane,

2- Offrir des Stages aux nécessiteux,

3- Offrir des travaux journaliers aux Étudiants pendant les grandes vacances,

4- Offrir des bourses d’Excellence aux meilleurs Élèves (Primaire, Collège et Secondaire) …

Tivaouane constitue un don pour notre cher pays. Grâce à MDL, le Sénégal est devenu « le 3éme producteur mondial de zircon et se trouve être le troisième gros gisement de zircon au monde », d’après les propos de Shérif Racine Sy Enseignant en stratégie à Paris 10 Nanterre et Consultant en stratégie. La bonne marche de MDL est alors l’intérêt de tout le peuple sénégalais.

 La lutte pour des lendemains meilleurs a toujours été le crédo de nos aïeuls pacifistes. Ainsi, nous pouvons dire que T = JI²; d’où T (Tivaouane meilleur) = J (Jeunesse engagée) × I² (Intelligence + Idées nouvelles); D = IV signifiant : D (Développement) = I (Intelligence) × V (Volonté).

 Que Dieu, Maître de l’autorité absolue et Dominateur suprême bénisse nos actes en nous aidant à trouver les meilleures solutions diplomatiques sur le dossier de la commission de la commune de Méouane; Amine !

 Hadji Mayel,
membre du Collectif pour un Tivaouane meilleur CTM, 77 443 67 05

Partager